top of page
Rechercher
  • Karine

Noël éco-responsable : les 5A pour retrouver l'esprit de Noël

Suivre la méthode des 5A pour organiser un Noël magique tout en préservant notre planète

 

Un Noël éco-responsable : plus facile à dire qu’à faire ? Peut-être, peut-être pas si nous adoptons, à notre échelle, quelques comportements intégrant ces enjeux écologiques.

Voici quelques pistes pour nous guider et retrouver l’esprit de Noël avec plaisir.


Anticiper, ou bien préparer, c’est déjà moins de stress


Commençons dès maintenant notre réflexion et nos recherches pour le Noël de nos rêves.


Objectif : prendre son temps, prendre le contre-pied de la mouvance actuelle qui nous fait aller toujours plus vite. Là, il s’agit de prendre son temps pour les recherches sur ce les éléments composant une fête de Noël, à savoir ; le sapin et ses décorations, la décoration de la table, les cadeaux…

Concernant le sapin, prenons le temps de :

  • Soit de le fabriquer pour les amateurs de bricolage et DIY : prendre le temps de chercher des tutos, chercher le matériel (de récup de préférence). Il y en a pour tous les goûts, toutes les ambiances et toutes les bourses.

  • Soit de rechercher son sapin en plastique de seconde main pour les non bricoleurs et adeptes du sapin mais allergique aux aiguilles. Il faut prendre le temps de faire le tour des ressourceries ou autres nombreux sites marchands d’occasion, le but étant de ne pas l’acheter neuf

  • Soit de rechercher son sapin naturel pour les inconditionnels du Noël traditionnel. Dans ce cas, il ne faut pas oublier que le sapin est un organisme vivant de la nature. Il nous offre sa beauté pour nos fêtes, à nous de respecter ce cadeau. Le sapin naturel oui, mais pas coupé. Le sapin en pot est un bon compromis dans la mesure où son recyclage lui permet de rester en vie ; adopter ou louer un sapin pour les fêtes s’avère la solution la plus réfléchie.

Objectif : prendre le temps de la réflexion pour la meilleure solution pour VOUS et ne pas être obligé, à la dernière minute, d’acheter un sapin en plastique ou un sapin naturel coupé.


Une fois votre sapin choisi, il en va de même pour sa décoration ; anticiper pour

  • Soit confectionner vos décorations : il faut prendre le temps de regarder les différents tutos, acheter ou chercher et collecter les différents éléments le plus souvent naturels (pommes de pin…), confectionner les décorations (avec les enfants par exemple).

  • Soit les acheter d’occasion, de la même façon que le sapin ; s’y prendre à l’avance est d’autant plus intéressant qu’on a plus le choix et un moins de monde dans les magasins. Et pourquoi pas rechercher ou organiser une Troc Party ?

  • Soi les acheter neuves de préférence artisanales sur les marchés de Noël par exemple, les boutiques artisanales, les marchés des créateurs, les sites internet des créateurs et artisans. C’est certes un investissement, mais il n’est pas nécessaire, d’avoir un énorme sapin déjà, ni de le remplir entièrement de ce type de décoration. Un nouveau schéma se met en place : qualité contre quantité

Objectif : éviter les décorations neuves made in China


Mon point de vue déco : nul besoin de choisir entre seconde main, artisanale ou DIY, il n’y a pas une seule solution meilleure que l’autre. Il est tout à fait possible de décorer avec un mix and match de tout, en fonction des goûts, des budgets. Ce mix and match réalisé avec cohérence crée une unité d’ambiance (exemple : une couleur commune, un matériau récurrent, un thème…)


Perso : depuis quelques années, quelques pièces sûres reviennent quel que soit le thème. Elles ont toujours trouvé leur place : des petits anges, étoiles et sapins en bois découpés par ma fille à la scie à chantourner. Elles ont la plus grande valeur que tout ce que j’aurais pu acheter à côté.


Au pied du sapin décoré, il est temps d’y déposer les cadeaux. Là aussi, anticipons, prenons le temps de réfléchir au cadeau qui fera sens pour la personne qui le recevra. Les cadeaux créent, maintiennent et consolident des liens quelques soient leurs valeurs marchandes.


Quelques idées cadeaux à prendre le temps de chercher :

Des expériences (ateliers découverte d’un artisanat, un billet de concert ou théâtre)

  • Des abonnements à des magazines, cinémas, théâtres…

  • Des jouets ou des objets de décoration de seconde main ou artisanaux (tout comme le sapin et sa décoration) ; il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses

  • Des cadeaux fait main : là il faut bien s’y prendre à l’avance !

Objectif : ne pas se retrouver deux jours avant Noël dans une galerie commerciale pleine à craquer, à acheter le dernier truc à la mode, made in China, en désespoir de cause.


Perso : c’est décidé, je me mets au tricot pour offrir écharpes et plaid (avec de la laine française de préférence)…. Mais chut, c’est un secret !



Les cadeaux sont ouverts, on peut enfin passer à table. Même recette : ANTICIPER ; prendre le temps pour :

  • Chercher les décorations naturelles telles que pomme de pin

  • Chercher la vaisselle seconde main dans les boutiques ou sites dédié.es (il existe une offre incroyable)

  • Faire les bougies naturelles en suivant les bons tutos, à faire flotter dans un bocal récupéré

S’Adapter : ou être flexible sur notre niveau d’exigence


La seconde main demande une certaine souplesse et flexibilité. Certes, la scène, parfaitement scénographiée par des professionnels dans les magazines, nous fait rêver et nous voudrions la reproduire. On a bien anticipé, recherché dans toutes les boutiques et sites d’occasion mais on ne trouve pas notre bonheur alors on peut être frustré. Le mieux est alors de lâcher prise, s’adapter et s’orienter vers autre chose, et pourquoi pas finalement, se laisser surprendre.


Objectif : ne pas se rabattre sur les « idées de génie » made in China


Mon point de vue déco : Ne pas s’obstiner à chercher le graal et miser sur des valeurs sûres en apportant sa patte « touchy ». Par exemple :


  • Pour les décoration de Noël : rester sur les couleurs rouge, vert (classique) sur pommes de pin peintes (touchy)

  • Pour la décoration de table : utiliser des assiettes blanches (classique) décorées à la main par vous (touchy)

S’Approprier : ou résister aux sirènes des réseaux


Noël est une fête familiale par excellence, ces moments de fêtes se déroulent donc dans notre intérieur, là où l’on se sent bien parce qu’il nous ressemble. Nous pouvons faire l’analogie avec la décoration de notre intérieur en général, les décorations de Noël doivent être à notre image pour que l’on s’y sente bien. Et c’est là que nous pouvons résister :

  • résister aux images parfaites des réseaux et autres magazines, résister aux tendances parfois contreproductives avec les enjeux environnementaux

  • résister aux regards et commentaires : quoi ? tu achètes tes cadeaux chez Emmaüs ?

  • mais également résister aux injonctions : quoi ? tu as un sapin en plastique alors que tu aurais pu le faire ! Oui mais je ne suis pas bricoleuse et j’ai acheté mon sapin en plastique chez Emmaüs !

Nous pouvons construire un autre paradigme, un autre imaginaire collectif. Et pour cela, nous avons le pouvoir d’éviter de subir les influences et de chercher l’inspiration nous guidant vers ce qui nous rend heureux.


Objectif : éviter de coller absolument aux images de rêve pouvant potentiellement, avoir des conséquences néfastes sur l’environnement


Point de vue déco : nous sommes perdus, noyés dans toutes les images et les styles qui nous assaillent alors comme pour la décoration en générale, nous pouvons souffler, et prendre le temps de revenir aux bases de la slowdéco et se poser les bonnes questions pour insuffler de bonnes vibrations, une bonne énergie :

  • les couleurs : quelles sont les couleur qui vous font sentir bien ? Les couleurs vibrent selon sa propre énergie, elles peuvent apporter de la joie, ou oppresser…

  • les odeurs : si l’odeur d’un sapin est votre madeleine de Proust, optez pour sapin naturel et louer

  • la lumière : la lumière est-elle trop forte, éblouissante ?

Attention : ou rester vigilant sur les détournements


L’éco-responsabilité est bien souvent détournée en argument marketing trompeur alors soyons attentif au greenwashing ou éco-blanchiment (relevant parfois de la publicité mensongère) et autres dérives.


Par exemple le furoshiki ; nouveauté célèbre pour l’emballage des cadeaux. A la base c’est un emballage zéro déchet car il utilise une chute de tissu. Or bien souvent, on retrouve ces pièces de tissus en vente, neuves pour le furoshiki. D’une part on s’éloigne de l’objectif premier qui est le zéro déchet, d’autre part nous ne savons pas en général la provenance de ce tissu.


Point de vue déco : si vous ne disposez pas de chutes de tissus, vous pouvez emballer vos cadeaux dans du papier recyclé (journal, kraft) et miser sur l’art du pliage ou de l’ornementation.


Perso : pour la petite histoire, j’ai offert à ma famille, tous mes cadeaux de Noël l’année dernière avec des chutes de tissu. Celles-ci précieusement gardées par les personnes, reviennent régulièrement quand ma famille m’offre des cadeaux pour mon anniversaire ou fête des mères. Alors je les garde et je les ré-utiliserai ce Noël. Ca doit être ça l’économie circulaire !


Aménager : ou créer un espace positif propice aux relations


Après avoir choisi son sapin, l’avoir décoré, mis les cadeaux au pied du sapin et allumé la dernière bougie sur la table, n’oublions pas ce qui fait la substantifique moelle de Noël ; amour, simplicité, partage, bonheur d’être ensemble.



Parler et passer du temps avec sa famille et ses amis est aussi important que manger et boire. Nous pouvons créer les conditions sensorielles pour créer ces moments de qualité en prenant soin de l’aménagement de notre intérieur. Par exemple :

  • Dans la cuisine : prévoir de la place autour de la table ou de l’ilôt central pour cuisiner ensemble

  • Au salon : prévoir suffisamment d’assises (fauteuils, poufs, coussins…) autour de la table basse pour faire jeux de société, ou regarder le spectacle improvisé par les enfants

  • Prévoir une enceinte de qualité pour écouter une playlist de chansons de Noël pour une ambiance sonore (des chansons traditionnelles en passant pas le jazz il y en a pour tous les goûts, il n’y a pas que Mariah Carey !)

  • Créer une ambiance lumineuse avec différents points de lumière (directe ou diffuse) répartis judicieusement en fonction des activités et de l’ambiance qu’on veut créer : lampadaires, lampes à poser, bougies, photophore…

  • Et si vous n’avez pas opté pour un sapin naturel mais que vous regrettez qu’il n’y ait pas cette odeur caractéristique, vous pouvez recréer cette ambiance olfactive en diffusant une synergie d’huiles essentielles

Tout est prêt maintenant pour passer des fêtes de Noël ayant retrouvé tout son sens et avec un minimum d’impact sur notre environnement.


Retenons qu’il n’y a pas qu’une ligne à suivre pour avoir un Noël éco-responsable mais plusieurs gestes à faire selon nos moyens, capacités, affinités. Pour reprendre Hugo Clément : « chaque action positive est bonne à prendre indépendamment du reste » sans entrer dans « la course à la pureté, à qui sera le plus écolo » ; on peut être écolo sans être exemplaire.


Pour avoir plus de conseils déco pour un Noël déco-responsable, plus d'idées cadeaux, téléchargez le guide pensé pour vous, par Petit'K et 3 décoratrices




3 vues0 commentaire
bottom of page