Les limites du relooking ou peut-on tout repeindre ?

28/05/2019

 

Et si on parlait relooking de meubles ? Parce qu’à part visiter des musées, mon activité à la base, c’est le relooking de meubles depuis le Jour Un.

 

L’autre jour, je regardais une émission dans laquelle des personnes s’invitent à tour de rôle dans leurs maisons d’hôtes pour montrer qu’ils ont les chambres les plus belles, qu’ils sont les plus accueillants et qu’ils ont les meilleures activités. Vous voyez ou pas ? Sans vouloir justifier pourquoi je regardais, si j’ai l’occasion, j’essaie de voir s’il y a de bonnes adresses, on ne sait jamais. Fermons la parenthèse, et donc, dans cette émission, la dame inspectant la chambre s’exclame « Ah non, je n’aime pas les meubles repeints ». Il y avait effectivement une commode, un peu ancienne, repeinte et ma foi, pas vilaine. Néanmoins, pour certains, l'idée de repeindre un meuble, surtout ancien, est une hérésie.

 

Alors peut-on repeindre tous les meubles, existe-il des règles pour relooker un meuble ? Oui et non...ça aide !

 

Pour ma part, je dirais oui, on peut tout repeindre SAUF… les meubles d’époque et d’antiquité. Et c'est là qu'on distingue les meubles d’époque et les meubles de style.

 

Le meuble d’époque, comme son nom l’indique, est fabriqué pendant l’époque correspondant au nom du style en cours. Ils sont rares, chers et fragiles et ne font pas l’objet d’un relooking mais plutôt d’une restauration. Et seul un restaurateur de meubles anciens peut effectuer ce travail dans les règles de l’art.

 

 

Le meuble de style, quant à lui, est fabriqué après l’époque correspondante au nom du style. Il s’agit d’une copie du meuble. Et même dans les meubles de style, on distingue celui d’ébénisterie (travail manuel d’un artisan) et celui de série (travail industriel dès la fin du XIXème siècle). La difficulté se situe dans la distinction entre les deux

.

Donc non, on ne repeint pas les meubles de Louis XV et oui, on peut repeindre le meuble sorti d’usine qui recopie Louis XV. On peut repeindre le meuble ancien de Papi et Mamie SAUF… si le meuble en question présente une marqueterie en bon état... ou si le plaquage est particulièrement joli et en bon état. Personnellement, je trouve dommage de recouvrir un travail minutieux de marqueterie par une peinture. Il existe plusieurs façons de redonner de l’éclat à un meuble tout en conservant et respectant le travail de l’artisan-marqueteur.

 

A partir de là, tout peut se repeindre et se décorer, quelle que soit la matière, dans la mesure où le décor va apporter un plus, un supplément d'âme. On peut repeindre, décorer mais pas n’importe comment. Et là, on touche à deux problématiques ; le choix de la décoration et la qualité du travail.

 

Nous pourrons parler qualité plus tard, pour le moment attardons nous sur le choix de la décoration d’un meuble. Au-delà du style qu’on veut donner au meuble (shabby, industriel, campagne…) suivant ses goûts ou suivant la tendance du moment, existe-il des règles ?

 

Durant mon parcours de formation et différents stages, j’ai entendu plusieurs informations résonnant comme des consignes, des instructions, des règles : « on ne peint jamais l’intérieur d’un meuble », ou alors « on ne décore jamais les tranches des meubles » (entendez les côtés du meuble). C’est la faute de goût suprême ! Et pourquoi pas ?!

 

Ces meubles ne sont pas les miens mais c'est pour donner quelques exemples de décors peints, sur les côtés, de différents style.

 

Dans la mesure où le décor du côté s’intègre parfaitement dans la composition de l’ensemble, ne casse pas l’harmonie et la cohérence du concept, pourquoi s’en priver ? Tout est une question d’équilibre et surtout du respect du désir du propriétaire du meuble. L’objectif est d’arriver à procurer bien être et satisfactions visuelles en regardant le meuble décoré, à faire entrer le beau dans le quotidien ; tiens, ça me rappelle quelque chose, ah oui, l’art nouveau...ou alors un sujet de philo ! Qu'est-ce que le beau ?

 

Après c’est une affaire de goût, mais là, nous pouvons citer Christian Dior :

« Peu importent les règles du bon goût puisqu’elles doivent, dans ma demeure, céder à celles de mon goût à moi qui s’accommode très bien de tous ces rapprochements »

Extrait d'un livre qui me tente bien...mais c'est un autre sujet....

 

Share on Facebook
Please reload

Catégorie

Please reload

Articles récents

Please reload

Par tags

Please reload